Foto 1

Les détecteurs physiques


E.M.I.

Détecteur des pollutions électriques d’une part, et electro – magnétiques, d’autre part, avec voyants virant du vert au rouge selon l’amplitude de la pollution trouvée.


Ohmétre de terre Catohm

Mesure de la qualité de la prise de terre et du bon raccordement des prises au circuit terre.

Principe d’une prise de terre :

Le principe d’une prise de terre est bien sûr, de permettre une protection contre l’électrocution en cas de défaillance de l’installation ou d’un appareil ménager.

Elle permet aussi d’évacuer les champs électriques dûs à l’installation électrique de la construction.

Dans l’industrie, ces champs sont très souvent pris en compte car ils peuvent aller jusqu’à perturber le fonctionnement de divers matériels ou machines.

Les recommandations actuelles concernant l’habitat garantissent la protection à l’électrocution mais aucunement la protection aux champs électromagnétiques.

Le but de la prise de terre à effectuer est donc de répondre à ces deux préoccupations.

Elle doit donc avoir une résistance faible (inférieure à 10 ohms) et sa localisation doit être relativement éloignée du bâti, sur une zone pouvant garantir que l’évacuation des champs électromagnétiques ne puisse pas repasser sous la bâtisse.


Mesureur de champs hautes fréquences
:

Evaluation des champs électromagnétiques haute fréquence dans la plage des 800 à 2500 MHz couvrant Wifi, téléphones, antennes – relais, téléphones mobiles, baby phones, bluetooth (sauf répéteurs paraboliques hertziens, Wimax, CPL, ampoules fluocompactes…).