Foto 1

Les formes

Définition : Forme = toute matière physique qui va générer une information pouvant avoir une action sur le Vivant, tant par son traçé, que par sa masse et son matériau.

 

L’architecte doit impérativement, prendre en compte les ondes de formes, pour construire ou modifier un habitat, dans lequel le Vivant se sentira bien. Voici quelques exemples bien connus des bâtisseurs de toutes civilisations confondues :



- Le carré simple engendre le conflit

 

- Le cercle engendre l’instabilité

 

- Le triangle équilatéral présente un + à un de ses trois angles, un – à son 2ème angle et un neutre à son 3ème angle.

 

 

Les effets de forme dits « négatifs » sont très souvent provoqués par des angles plus ou moins fermés, ou des « verrues » (rajout d’une véranda par exemple),  qui créent des interférences graves. On peut, grâce à l’aide de formes complémentaires, obtenir l’équilibre.

 

 

L’art roman et l’art ogival, après l’ Egypte et la Chine, ont énormément utilisé des formes génératrices d’énergie (arcades, voûtes, rosaces…).

 

Toutes les lettres de l’alphabet hébreu, les hiéroglyphes aussi, ont été dessinés pour être producteurs d’énergies.

 

L’architecture actuelle, très agressive, faite de pyramides renversées et de pointes métalliques orientées tous azimuts, est catastrophique !

 

Cette synthèse que je viens de faire, s’appuie sur des recherches de grands physiciens, tels que, Jean de la FOYE, ou mathématiciens, tel  que Jacques RAVATIN ou encore Alfred BOVIS, qui ont, respectivement écrit, des publications sur ce sujet. Certaines formes arrivent à gommer les caractéristiques du Vivant, entraînant des maladies graves.

 

Quelques exemples d’architectures liées aux formes ici.